L’assemblée générale est l’organe souverain de l’association. Elle se réunit de façon ordinaire ou extraordinaire.

L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE

Elle se réunit au moins une fois par an, et traite de toutes les questions concernant la vie et le fonctionnement de l’association. Elle peut également être convoquée à tout moment, pour délibérer sur un sujet ou une orientation importante. L’assemblée générale ordinaire réunit l’ensemble des parents adhérents, leur permettant ainsi de se retrouver et de vivre un moment de convivialité.

Lors de l’assemblée générale annuelle (statutaire), les parents adhérents (à jour de leur cotisation) ont à statuer sur les comptes de l’association et le rapport d’activité de l’année écoulée. Le président, au nom du conseil d’administration, présente ensuite les orientations et projets pour l’année à venir. C’est également au cours de l’assemblée générale statutaire que sont renouvelés les membres du conseil d’administration, qui éliront ultérieurement le bureau.

L’objectif de l’assemblée générale est de rendre compte, de partager l’information, et de rassembler les membres autour des projets communs.

L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE EXTRAORDINAIRE

Elle n’est convoquée que pour des circonstances exceptionnelles qui touchent aux fondements même de l’association : révision statutaire ou décision de dissolution.

Compte tenu du caractère exceptionnel de ce type de réunions, les conditions de convocation et de quorum (nombre minimum de participants pour que l’assemblée puisse délibérer valablement) sont plus importantes que pour les assemblées ordinaires. Il faut de ce fait veiller à bien respecter les dispositions statutaires en la matière.

QUI INVITER À L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ?

L’ensemble des adhérents de l’association doivent être convoqués à l’assemblée générale, ainsi que le membre de droit (président de l’Apel départementale ou son représentant).

Des personnes extérieures peuvent également être invitées, pour une raison précise : nécessité de faire appel à une personne qualifiée pour traiter d’un sujet technique, volonté d’entretenir la qualité des liens institutionnels, etc. Citons notamment :

– le chef d’établissement : son appui est indispensable pour que l’Apel puisse mener à bien ses projets, aussi est-il important de le convier à l’AG. Cela peut aussi être une occasion pour lui de dialoguer directement avec les parents, sur un sujet choisi selon les circonstances ;

– le président de l’Ogec. Les parents connaissent généralement mal le fonctionnement de l’établissement. Inviter le président de l’Ogec peut être un moyen de le présenter, tout en renforçant la coopération entre les deux associations ;

– le maire de la commune (pour une école) ou l’adjoint chargé des affaires scolaires, un député, etc. s’il existe un réel partenariat avec l’Apel.

Quelles que soient les personnes extérieures invitées, il conviendra de bien les accueillir, de fixer à l’avance les conditions de leur présence (simple auditeur, ou temps de parole accordé, sur un sujet précis et une durée donnée)… et d’avoir bien préparé son assemblée générale, pour donner une image positive et dynamique de l’Apel !